Pétition pour l’instauration en France du référendum d’initiative citoyenne

L’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, qui fait partie du préambule de notre Constitution, prévoit la participation des citoyens à la formation de la loi. Il déclare : « La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation ».

Ce texte n’a jamais été appliqué !

Certes, les élus élaborent et votent les lois mais les électeurs restent exclus du processus et les rares fois où l'on daigne les consulter, leur avis ne compte que s'il est conforme à ce qu'on attend d'eux(1). Il s'ensuit que la défiance des Français envers la classe politique bat aujourd'hui tous les records(2). Il devient donc urgent d'équilibrer le système en instituant dans notre pays le référendum d’initiative citoyenne, dans tous les domaines et à tous les niveaux territoriaux afin que les citoyens puissent avoir le dernier mot pour imposer leurs décisions.

Être seulement autorisé à glisser un bulletin dans l'urne pour élire un président, un député ou un maire, ce n'est pas exercer sa souveraineté mais au contraire s'en laisser déposséder et se faire réduire au silence pendant les 5 ou 6 ans qui séparent deux scrutins de même niveau.

En démocratie, le peuple doit pouvoir être le législateur en dernier ressort. Seul le référendum d'initiative citoyenne nous permettra de reprendre la parole à tout moment pour décider de ce qui nous regarde, et ainsi de devenir pleinement citoyens.

Nous vous proposons de soutenir, en signant cette pétition, une nouvelle formulation de l’article 3 de la Constitution française : (modification en bleu et entre crochets)

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum [d’initiative citoyenne, en toutes matières y compris constitutionnelle et de ratification des traités ; cet article ne peut être modifié que par voie référendaire.]

Les Français veulent le référendum d’initiative citoyenne, maintenant !

Après avoir pris connaissance de la proposition de loi constitutionnelle complète,

je signe la pétition

 Signer la pétition

Nous avons collecté :
6730 signatures
[*] champs obligatoires
[1] données non rendues publiques

 Signatures (6730)

NomPrénomCode postalPaysCommentaire
Mc Swiggan
Marylène
44350
France
CYUSA
Landry Stéphane
69080
Rwanda
Martin
vincent
75018
France
COULMAIN
Christian
27660
France
canal
emmanuel
93160
France
CHAMLA
Lior
13005
France
FAGLIN
MICHEL
60480
France
kadri
sylvain
11200
France
Maltese
Nadine
13006
France
MATTEI
Eric
47360
France
Fuentes
Xavier
11000
France
gossmann
xavier
21000
France
Gerbe
Jean Philippe
21230
France
lamothe
sebastien
49300
France
morlot
remi
75017
France
HAGUE
SARAH
34980
France
macha
mariani
83600
France
Fuentes
Jean
11340
France
Bris
Pierre-Eloi
12000
France
courrel
marcel
40000
France
Grimaud
Quentin
92240
France
Leteinturier
Jean-baptiste
44000
France
Mathon
Jeremie
38170
France
Bouvet
Sylvain
34800
France
Payot
Laurent
75018
France
Souchon
Mata'i
69008
France
Bachaud
Louis
69270
France
WEIGEL
Patrice
68960
France
Daroussin
Yvonne
45650
France
Daroussin
Arnaud
92000
France

Cliquez sur ce lien pour consulter notre proposition de loi constitutionnelle complète, qui prévoit notamment de réécrire certains passages de la Constitution pour tenir compte des changements induits par le référendum d'initiative citoyenne.

Note 1

Par le référendum du 29 mai 2005, les Français ont dit NON au Traité Constitutionnel Européen. C'est un vote du Parlement en février 2008 qui a imposé ce traité, rebaptisé "Traité de Lisbonne", à notre pays. Par le référendum alsacien du 7 avril 2013, les électeurs ont refusé de fusionner le Haut-Rhin et le Bas-Rhin en une seule collectivité territoriale. Il n'a fallu que trois mois à la classe politique pour décider en juillet 2013 - en votant l'amendement 745 - que désormais ce genre de question ne sera plus soumise à référendum.

Note 2

"85 % des Français estiment que leurs dirigeants ne tiennent pas compte de leur avis" selon un sondage Opinionway réalisé du 5 au 20 décembre 2012 auprès d'un échantillon de 1509 personnes représentatif de la population française en âge de voter. En augmentation de 2 points par rapport à décembre 2011.

Lu 221443 fois Dernière modification le samedi, 28 septembre 2013 13:10

Éléments similaires